@Xhainexx et le discours masculin sur les femmes

Pourquoi le discours des hommes sur les femmes peut être toxique, voire dangereux. 

       Je reviens aujourd'hui pour vous parler d'un jeune homme en particulier, qui évidemment soulève un problème bien plus général. Il s'agit de @Xhainexx sur Twitter.
@Xhainexx propose sur son Twitter, une merveilleuse panoplie de threads que voici.






Tous ces threads ont un point commun : c'est un tas de conneries monumental qui mélange culpabilisation des femmes, conseils dangereux sur la sexualité, grossophobie, sexisme, slut-shaming et paternalisme.

La premier problème que je rencontre avec cette personne, c'est que c'est un homme qui pense produire du savoir sur les femmes. Et il n'est même pas scientifique (ce qui n'est de toutes façons pas toujours suffisant pour avoir raison, comme je le disais dans mon dernier article). Encore une fois : qui peut mieux savoir qu'une femme ce qu'elle même veut ? Est-ce si compliqué d'arrêter de dire "les femmes veulent" et de demander aux premières intéressées ? Apparemment, c'est compliqué pour @Xhainexx puisque la plupart de ses threads sont écrits à grands renforts de les femmes veulent et les femmes sont. Et @Xhainexx sait pertinemment que ça pose problème car il précise au début de plusieurs threads (notamment dans "faire jouir une meuf") : "je vous vois venir avec vos 'mais t pas une meuf tu peux pas savoir', fermez vos gueules et lisez".
J'ai donc lu, et voilà ce que j'ai à lui répondre : t'es pas une meuf, tu ne sais pas comment les faire jouir.

Il me semble intéressant de rappeler à ce moment de l'article que ce n'est pas parce qu'on a fait jouir 1, 10 ou 20 femmes qu'on peut faire jouir toutes les femmes de la planète (et inversement, une femme ne peut pas faire jouir TOUS les hommes, aussi parce que les relations homosexuelles existent. Toutes les femmes ne sont pas intéressées par vos pénis messieurs, je pense que vous avez tendance à l'oublier. D'ailleurs même une femme intéressée par les pénis peut ne pas vouloir du vôtre.)

Je vais prendre pour exemple son thread "faire jouir une meuf" (cliquez sur le titre pour accéder au thread complet), qu'on voit un peu à quel point ce que monsieur raconte est archi faux. Je parle de mon point de vu de femme hétérosexuelle, mais je n'ai pas la prétention de @Xhainexx, je ne sais pas non plus comment faire jouir toutes les femmes, je sais par contre ce qui ne fait ABSOLUMENT pas jouir la plupart d'entre elles. Je vais essayer de ne pas m'énerver, c'est parti.

Globalement, l'ensemble du thread a déjà un un ton paternaliste du "moi je sais comment faire jouir une femme ceux qui sont pas d'accord fermez vos gueules". @Xhainexx utilise souvent "la femme" pour parler en fait des femmes. Les hommes et les femmes sont une multitude d'individualités. Il n'existe pas de modèle masculin ou féminin de référence. Qui plus est, on dirait que ce thread explique comment dresser un animal quelconque. Les femmes n'ont aucune capacité d'action dans le monde de @Xhainexx. C'est à lui de dire ce qu'elles ressentent et ce qu'elles veulent.



À mon humble avis, les femmes ont juste besoin que tu leur foute la paix, très cher.




Première mauvaise idée de ce thread : les femmes ont besoin de leur vagin et de leur cerveau pour jouir.
Ni plus ni moins que les hommes en fait. Toutes les femmes n'ont pas besoin de sentiments pour prendre leur pied, évidemment. Et je rappelle que jouir et avoir un orgasme n'ont absolument rien à voir, que ce soit pour les femmes ou pour les hommes.



On retrouve beaucoup la notion de complicité et de confiance dans le thread, ce qui en soi n'est pas si mal, la confiance est est évidemment indispensable dans les relations durables, mais encore une fois ça n'est pas le cas quand il s'agit d'un one shot assez aléatoire et qui n'a pas pour vocation de se réitérer. Il est temps de cesser de penser que les femmes sont des êtres fragiles qui ont besoin d'aimer pour coucher.




@Xhainexx aborde le thème des préliminaires. Il semble penser que les préliminaires sont là pour "préparer le vagin au rapport". Évidemment c'est faux. Les préliminaires peuvent être un fin en soi, le but ultime de la relation sexuelle n'est pas la pénétration. D'ailleurs ça ne devrait même pas s'appeler des préliminaires.
@Xhainexx vient donc de mettre de côté toutes les femmes qui n'aiment pas les rapports de pénétration du pénis dans le vagin, ça limite déjà le nombre de femmes qu'il peut faire jouir.








@Xhainexx parle énormément de soumission, il précise quand même que certaines femmes n'aiment pas ça, mais ne parle pas de ce qu'elles aiment elles, on est encore sur une restriction du nombre de femmes qu'il peut faire jouir. Je pense qu'il est important de préciser qu'il ne faut surtout pas partir du principe qu'une femme aime être soumise. On n'oublie pas que les femmes sont des êtres humains, avec un passé, sûrement des traumatismes et qu'il suffit d'un détail pour que la mémoire traumatique décide de venir tout foutre en l'air dans leurs vies. Donc non, la "contraindre et la bloquer", c'est pas une bonne idée. Faire comprendre à une femme qu'elle est "à notre merci" est une idée de merde. Tout comme la "contrarier", la "punir" ou la "récompenser". On ne récompense pas et on ne puni pas une femme avec qui on couche (à moins qu'elle ne vous l'ai demandé, c'est le principe de consentement mutuel), ce n'est pas un animal à qui on apprend les bonnes manières. Cela se saurait si 50 Nuances de Grey relatait une relation saine.

@Xhainexx aborde aussi le sujet du Point G, qui s'est révélé être assez peu efficace chez beaucoup de femmes. Pour plus de précisions, je vous invite à regarder cette vidéo à propos du livre "Les joies d'en bas" écrit par Ellen Stokken Dahl et Nina Brochman, ouvrage très intéressant qui explique comment la virginité et le point G sont en fait des constructions sociales.
Je déplore donc que @Xhainexx ait choisi de parler de ce fameux point alors qu'il n'a toujours pas mentionné le clitoris... Non mais quand même LE CLITORIS BORDEL. (Il en fait mention un peu après, pendant la pénétration, il propose d'embrasser les seins et le clitoris de la partenaire, c'est ultra light comme proposition, je m'ennuie terriblement).

Le vocabulaire utilisé par @Xhainexx est assez problématique : "vous partez au front déjà vainqueur". Vraiment ? Si vous prenez une relation sexuelle comme une partie à gagner, vous êtes très très mal partis...

Une petite précision indispensable faite par @Xhainexx "sans jamais lui faire des choses qu'elle ne veut pas", encore une fois, c'est un peu léger pour parler du consentement mutuel, mais c'est tout ce qu'il dira à ce propos...




Une attitude masculine ?! AU SECOUUUURS, votre virilité ne nous intéresse pas merci ! Une femme n'a pas besoin qu'on la protège, à moins qu'elle ne vous le demande, encore une fois. Ce que vous pensez être une petite chose fragile a supporté des années de patriarcat immonde imposé par des mecs immondes comme @Xhainexx, donc un peu de respect je vous prie.


Je termine tout de même par quelques mentions honorables dégotées dans ce thread :



Bravo Sherlock. C'est dommage, tu avais bien commencé.




Si seulement le thread s'était arrêté sur ce tweet...


Je crois qu'on est arrivés au bout...
Pour résumer, ce qu'on peut tirer de positif des dires de @Xhainexx : il faut communiquer avec votre partenaire, c'est primordial. Et ne jamais lui faire des choses qu'elle ne veut pas qu'on lui fasse. Tout le reste, on oublie. @Xhainexx ne serait capable de faire jouir que des femmes hétérosexuelles vaginales, aimant la pénétration vagin/pénis, aimant la soumission, réagissant au point G et n'ayant pas de syndrome post traumatique. Je trouve donc ça assez présomptueux de sa part d'appeler ce thread "faire jouir une meuf".

Je trouve insupportable de se rendre compte qu'un homme est capable d'écrire des choses pareilles et de les penser comme des vérités générales. Il y a un manque de remise en question assez incroyable dans les threads de @Xhainexx. Qui est-il pour prétendre savoir faire jouir les femmes et leur attribuer une valeur sexuelle en fonction de leur âge ou de leur poids ? Un énième homme avec un sentiment de toute puissance et qui pense que son savoir biaisé sur des corps qu'il ne connait que de l'extérieur et plus objectif que le savoir des personnes qui vivent avec ces corps au quotidien. Exactement comme je l'expliquais dans mon dernier article.

Pour finir, je vous propose un petit florilège issu de ses différents threads.


C'est faux, ça me semble assez évident. Et quiconque ayant une relation avec une femme ayant déjà eu des partenaires aujourd'hui est en mesure de le dire. 

Citer un écrivain au hasard ne suffit pas à justifier un propos erroné. Ce très cher Jean-Baptiste a aussi dit que les femmes avaient besoin de s'appuyer sur des hommes plus grands qu'elles au quotidien. Merci mais non merci. 

Être un peu attirante c'est donc être propre et mince. C'est bien connu, toutes les grosses sont moches. Ce tweet est de la grossophobie pure et dure. 

@Xhainexx, toujours présent pour exclure complètement l'homosexualité. Un homme ça aime les femmes et inversement et puis c'est tout. Et évidemment, ce sont les femmes qui peuvent se permettre ou non d'être attirées par des hommes beaux, en fonction de leur propre physique. Les hommes n'ont pas à s'inquiéter de ça...

Oh mon dieu. On est en 2018, et un homme nous demande explicitement d'être à la fois la putain et la madone... Par putain il entend bien sur celles qui ont beaucoup couché.
Il fait un thread sur comment faire jouir les femmes où il raconte un tas de saloperies immondes et il se permet en plus de nous slut-shamer.

Je crois que ce tweet final est assez révélateur. Une femme qui a beaucoup couché = une salope, incapable de rester en couple et d'élever un enfant. @Xhainexx doit avoir de sérieux problèmes avec les femmes. Et si c'est pas le cas, ça ne devrait pas tarder.
C'est terriblement démoralisant de voir que, pour beaucoup d'hommes, une femme qui couche beaucoup est une salope, alors qu'un homme qui étale sa sexualité en ligne de manière aussi immonde est juste un dieu. Le thread de @Xhainexx a eu beaucoup de visibilité et beaucoup l'ont reçu positivement, encensant ainsi son auteur et le présentant comme un mec qui a tout compris aux femmes.


PS ; je sais que parler de lui lui fait de la "pub" comme il dit, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Ce qui m'intéresse c'est qu'on prenne conscience de l'énormité de ces propos. Ces conseils sont approximatifs, dangereux et dégoulinants de paternalisme.
Le vrai conseil c'est : pour faire jouir une femme, demandez lui ce qu'elle aime. C'est tout.
Je sais aussi qu'habituellement je cache les noms et les photos de profil des tweets que j'utilise. Ce n'est pas le cas ici. Ce n'est pas un appel au harcèlement, je veux seulement que les gens qui lisent cet article sachent de qui je parle, et que les gens qui le croiseront sur Twitter sachent aussi que cette personne raconte n'importe quoi.

PPS ; désolée pour la colère diffuse dans tout l'article, je suis épuisée de voir des hommes considérer les femmes comme des objets à étudier, des animaux esclaves de leurs hormones qu'on peut cerner en un thread. Les femmes sont autant humaines que les hommes, les études approximatives et mal interprétées trouvées au hasard sur le net n'y changent rien. Je vous rappelle que la science est une vérité jusqu'à ce que l'on prouve l'inverse. N'oublions pas que les scientifiques du 19ème siècle ont pathologisé les homosexuels en disant qu'ils avaient tous été violés par leur père. Et à cette époque c'était considéré comme une vérité. Il serait donc de bon ton qu'ils cessent tous de nous casser les couilles/ovaires, selon vos préférences.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gaëlle Garcia Diaz et le "féminisme extrémiste"

Nikita Bellucci ou l'exclusion des actrices pornographiques